Me contacter

mardi 31 mars 2020

LES NUAGES CHERCHENT LEUR CIEL... 2ème partie


LES NUAGES QUI CHERCHENT LEUR CIEL... II

 
Estampe originale
Gravure taille-douce
Technique: burin sur cuivre
Imprimé sur Japon appliqué
Dimensions de la matrice : 40 cms x 15 cms
Deuxième partie du diptyque (partie basse)


Je dédicace cette estampe à mon ami 
frère Gilles Baudry, 
poète et moine à l'Abbaye de Landevennec ( Finistère)

Par un extrait de son recueil poétique ayant pour titre:

"DEMEURE LE VEILLEUR "
 
Éditions Ad Solem

"Tout ce qui est immense n'est pas grand
que du temps ordinaire et des petites heures
je fasse un ciel ouvert
où tu puisses descendre
chaque fois que je laisse tinter le silence
au bord des mots
  à qui j'apprends
  à s'agenouiller sur la page..."



samedi 28 mars 2020

CES NUAGES QUI CHERCHENT LEUR CIEL...

"Ces nuages qui cherchent leur ciel..."

ESTAMPE ORIGINALE
GRAVURE TAILLE-DOUCE
Technique: Burin sur cuivre
Imprimé sur Japon appliqué.
Première matrice composant un diptyque
(Dimensions de la matrice: 40 cms x 15 cms)
Mars 2020

"Les yeux appartiennent au ciel,
pas à la chair..."

Extrait du recueil poétique
NOIRECLAIRE
de Christian BOBIN
Editions Gallimard - 2015

samedi 15 février 2020

Effeuilles le temps...








Effeuilles le temps I et II

Diptyque
Estampe originale
Gravure taille douce - Technique: burin sur cuivre
Matrices (dimensions):   20 cms x 30 cms chacune



samedi 21 décembre 2019

EFFEUILLES LE TEMPS...


 
"Effeuilles le temps…"
 
Gravure taille-douce
Burin sur cuivre
décembre 2019


dimanche 15 décembre 2019

Par Nicole Lamothe - Critique d'art

         FONDATION TAYLOR - PARIS

 Lien:
https://www.taylor.fr/serge-marzin-prix-paul-gonnand-2019   

Lauréats
           Serge Marzin — Prix Paul Gonnand 2019              

Serge Marzin — Prix Paul Gonnand 2019

Section
Gravure
Cette oeuvre est empreinte de ce regard intérieur qui confère à chaque planche une forte intensité, une rare densité.
Très tôt Serge Marzin a manifesté un goût pour le dessin qui ne l’a jamais quitté. Après avoir suivi les cours du soir de l’Ecole Boulle, il a appris la technique de la gravure, essentiellement le burin, en observant le travail d’un artiste. En un tracé énergique et maîtrisé dans lequel il révèle son besoin de liberté, cet artiste grave des œuvres vivantes témoignant de son indépendance dans le choix des thèmes qu’il réalise en un graphisme expressif. Dans un tracé presque gestuel il exalte les valeurs du noir et du blanc. Sous cette énergie se devine sa sensibilité.
Le travail du burin exige un sens du dessin et une attention extrême. Serge Marzin maîtrise la densité de l’encre. Il évoque le mystère de la vie, de la nature et parfois exprime la spiritualité. On la ressent devant « Dissolution » où le corps du Christ crucifié émerge en partie de traits ondulants et puissants dans une composition discrètement colorée d’ocre.
 Authentique apparaît l’œuvre de ce graveur.

Prix Paul Gonnand

Section
Gravure
Créé par Henriette Gonnand en souvenir de son mari, graveur (1899 - 1973).

Ce prix, destiné à « un graveur au burin de nationalité française », est éventuellement divisible.