Me contacter

jeudi 15 mars 2012

Chemin de méditant

"Conciliabule"
librement interprété d'après un poème de François Cheng
(le livre  du vide médian) éditions Albin Michel

" Voici le nouveau jardin
Si tu es en larmes encore
                                           à toi il s'offre

Si tu ouvres les yeux
                                    voici les iris
Si tu tends la main
                                voici les pivoines
Si tu répands ta chevelure
Voici, de senteur en senteur
Tous les sentiers de la fragrance
                              menant vers les herbes infinies
Vers la fontaine
              jaillie du tombeau

Si tu as soif encore
A toi il s'offre
                          le jardin nouveau..."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire